De la peinture d'armée

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la peinture d'armée

Message par El Commandante le Mar 15 Mar 2011 - 12:16

Je copie-colle ici une réflexion du Psilète, célèbre blogueur (et inventeur de l'unité de mesure Marius) concernant la peinture d'armée.

Spéciale dédicace à Franck pour le passage sur les socles et à Fred pour le passage sur la peinture des yeux  Razz

"La peinture est trop importante pour la laisser aux peintres."

INTRODUCTION
Ces quelques pages présentent une grande philosophie (comprendre des idées personnelles en vrac) et des méthodes (comprendre des exemples tatonnants) pour la peinture rapide d'armées. L'objectif n'est pas de gagner un concours mais d'obtenir quelque-chose de présentable dans le temps le plus court possible. Le net et les librairies regorgent de conseils et de méthodes donnés par des gens tout à fait talentueux qui peignent leurs figurines une par une pour... les mettre dans une vitrine. Si vous avez cent ou deux cents figurines à peindre, si vous avez envie de pouvoir les jouer un jour (pas trop lointain le jour), et puis surtout s'il y en a deux cents qui vous attendent pour le projet suivant, et puis encore deux cents pour le suivant, et ainsi de suite, si vous amassez du plomb quatre fois plus vite que vous ne le peignez, autrement dit, si vous êtes un figurinolique pathologique comme moi et comme beaucoup, alors ces pages pourront peut-être vous aider. (oui, enfin, qui sait ?)

Partant du principe qu'une figurine peinte est aussi utile qu'une figurine sur laquelle on a peint, on n'abordera pas ici la peinture sur figurine, ni même la peinture de figurine, mais en toute modestie, le coloriage d'armées. Ce wiki présente donc des conseils donnés par un peintre tout à fait moyen à d'hypothétiques personnes réceptives, qui partageraient, même à temps partiel, la philosophie "il faut peindre pour jouer" et pas "il faut jouer pour peindre". De plus il est dédié à toutes les échelles de figurines de jeu, et pas seulement au 28mm (je le mets en pratique sur du 6mm, 15mm, 20mm et 28mm).

Le maître mot ici est rendement. Peindre vite. Peindre efficace. Atteindre un niveau de rendu de l'armée satisfaisant en oubliant le rendu individuel des figurines, qui ne sert pas à grand chose. Ce n'est pas une incitation à la laideur sur les tables. La beauté d'une armée peut sortir de l'harmonie de la masse, et puis la beauté de la table de jeu prise dans son ensemble est peut-être un idéal encore supérieur à atteindre.

PREPARATION MENTALE
Le coloriage rapide d'armée, c'est avant tout une question d'état d'esprit. L'adhésion à tout ou partie des notions exposées ici peut être un moyen d'y parvenir.

Dans le désordre...

Nos amis sont nos ennemis
Pour accepter n'importe quel conseil de peinture, la seule chose qui compte, c'est le contexte. Le conseiller propose-t-il de peindre une armée ou une figurine ? A-t-il jamais peint une armée ? En combien de temps ? En combien de temps peint-il une figurine ? Une armée ?

La question qui les résume toutes : ses conseils, c'est pour des séries de combien de figs ?

Et aussi... qu'a-t-il à "vendre" ???

D'ailleurs, qu'ai-je à "vendre" ? ... ?

Vision d'ensemble
Quand on regarde une armée, on regarde une armée. L'ensemble, ou des groupes de dix ou vingt figurines. Et à une distance d'un mètre ou plus. C'est ça qu'on peint. Une armée. Pas des figurines. Que des gens regardent les figurines de près si ça leur chante. Le rendu individuel ne fait pas partie du cahier des charges du colorieur d'armée.

Or quand on peint, malheureusement, on est dans la situation du gros lourd (autrement dit vous et moi, mais pour la clarté de cet exposé, ce sera l'autre, le wargameur moyen) qui prend une figurine entre ses doigts crochus pour l'approcher de ses yeux chassieux, et pas dans celle du joueur honnête qui regarde une armée à distance normale. On est donc tenté de chiader des détails. Détails qu'on ne verra PAS sur la table de jeu. La seule chose qui ait une vraie importance, c'est si l'armée a une unité, si les figurines ressortent bien, si les surfaces récurrentes (visages, boucliers) sont bien rendues, si les couleurs sont lumineuses et harmonieuses, si le soclage est joli et réaliste.

Séries
Peindre en série, c'est peindre en même temps douze figurines identiques ou semblables. Douze archers, ou douze cavaliers, etc. Passer la même couleur sur les douze, puis passer une autre couleur sur les douze, etc. J'ai donné le nombre douze au hasard mais c'est un strict minimum, à augmenter à la vraie mesure de son ambition.

Au minimum, il faut que la première figurine de la série soit sèche quand on arrive à la fin de la série, pour enchaîner directement sur la couleur suivante. Au maximum la série peut être toute l'armée, mais si vous peignez deux armées en un seule série, vous aurez toute ma considération.

Plus le nombre de figurines dans la série est élevé plus la peinture sera globalement rapide, mais aussi plus la peinture sera fastidieuse. Le nombre idéal de figurines dans la série est donc hautement subjectif et dépend de sa motivation, de la variété des figurines, et de l'échelle. J'ai tendance à penser qu'entre beaucoup de séries peu fastidieuses et peu de séries très fastidieuses, on atteint le même niveau de fastidiosité. Dans le second cas il est juste plus concentré dans le temps... et on termine.

Ne pas oublier tout de même de faire un essai sur deux ou trois figurines avant de passer à une grande série.

La palette humide a été inventée pour peindre des séries pharaoniques même en plein été, en gardant peinture et mélanges frais de la première à la dernière unité de la série, et pas pour garder un mélange de peinture le temps de surchiader une figurine. Enfin disons que, même si c'est pas vrai, ça aurait mérité de l'être.

La taille de la série est au coeur de la problématique pout tout joueur voulant peindre plus d'une figurine d'un même type.

Ne jamais peindre les creux
Une figurine, c'est plein de petits recoins. Si on sous-couche en clair, on va devoir peindre jusqu'au fond des creux, parce que le blanc dans les creux, c'est vraiment pas terrible. Il n'y a que deux alternatives :

la sous-couche foncée (noir par exemple) - ce que l'on ne peint pas dans les creux restera foncé
le lavis général - passer un lavis/lasure/etc. sur toute la figurine (après son coloriage) qui se mettra dans tous les creux
Toute autre solution multipliera le temps de peinture d'une armée par trois ou quatre parce qu'il faudra aller précisément dans tous les creux et à toutes les jointures entre zones.

Peindre comme un goret
J'en parle, même si je n'ai jamais vu de cochon peindre (et j'en ai vu pas mal dans ma jeunesse). Pour aller vite, il faut peindre vite. Donc on déborde. Et on peut s'en foutre, parce que le lavis reprendra ça, et même s'il ne le reprend pas ça ne se verra pas en VISION d'ENSEMBLE. La figurine sera peut-être - en regardant bien - un peu ratée mais ça n'empêchera l'armée d'être réussie.

La rapidité du geste se recherche, se cultive. Elle se développe avec le travail et l'habitude, mais essayer en permanence d'en faire un petit peu plus, c'est mieux pour avancer encore plus vite.

Si on déborde, on déborde. si on oublie un truc, on oublie un truc. Ca ne se verra pas. Ne jamais revenir en arrière, corriger un truc. En peignant soigneusement on multiplie le temps de peinture par 2 ou 3 : c'est un vrai drame.

Peindre ce qui en vaut la peine
La meilleure figurine à peindre en termes de rapidité et de rendu, c'est celle qui a le moins de détails possible, mais une belle position qui permet des variétés dans l'unité. Celles qui ont le plus de détails possibles et une position affectée de manga, ne sont pas faites pour le coloriage approximatif (et puis d'abord elles sont trop chères pour en faire une armée). Une figurine remplie de détails, en vision d'ensemble, c'est au mieux inutile, au pire ça brouille l'effet d'ensemble.

Le détail ne se voit pas, car c'est un détail. Un lavis ou un brossage pour en faire ressortir le contour suffira amplement. Observez les gens dans la rue. Les yeux ne se voient pas à distance de jeu. Les peindre, c'est peut-être le truc le plus absurdement con possible à faire pour qui veut aller vite.

Dans le même ordre d'idées, il est avantageux d'assembler toute la figurine avant de la peindre : boucliers, chevaux, chars avec équipage, etc. et puis aussi coller les figurines sur leur socle définitif. Si un endroit est difficile à atteindre, c'est qu'il se voit mal. Ca ne sert donc à rien de le peindre (sinon on pourrait aussi peindre le slip et le maillot de corps avant de peindre le treillis par-dessus). On peut le laisser en noir ou le noyer dans un lavis sombre.

On est tenté, arrivé à un certain stade de la peinture, de finir les petits détails, de fignoler les trucs qu'on voit, de près. La tentation est presque irrésistible. On a l'impression de quelques retouches rapides. Mais c'est que ces ultimes détails, s'ils apparaissent comme presque rien à finir, sont souvent très gourmands en temps.

Il n'y a pas de recette miracle
Dans le sens recette de cuisine à suivre aveuglément, et toujours dans le même ordre et de la même façon, mais il y a des techniques. A moins que l'on ne peigne toujours le même genre de choses dans la même échelle (une variante bénine du figurinolisme), la recette appliquée pour une armée ne s'appliquera pas nécessairement pour une autre. Il faut trouver la meilleure recette à chaque fois. C'est en peignant qu'on développe cette compréhension.

Rien n'empêche non plus de peindre rapidement des armées tout en essayant de chiader des figurines par ailleurs. Cette page essaie de promouvoir des "clefs mentales", pas une hygiène de la peinture. La peinture n'est pas un monolithe, même noir. En fait, des techniques testées initialement pour la peinture rapide d'armée m'ont servi à améliorer le rendu des figurines sur lesquelles je choisis de passer (un peu) plus de temps.

Le soclage est plus important que la peinture

Pour avoir pris, dans le cadre d'un projet de démo club, des figurines peintes par des gens de tous niveaux avec des techniques différentes, pour les avoir soclées et fait socler d'une manière uniforme, et avoir obtenu, tout surpris, un ensemble esthétique où les différences ne se voyaient plus quand on regardait l'armée ensemble, j'en suis convaincu : passer moins de temps sur la peinture pour le consacrer à un joli soclage, c'est la meilleure combine qu'on puisse faire.

Le décor est encore plus important que le reste
D'un point de vue esthétique objectif (donc en oubliant l'amour propre du peintre jouant son armée en condition de tournoi), mieux vaut une armée peinte avec les pieds sur un décor riche et fourni qu'une armée sommant des centaines d'heures de travail posée sur un désert de feutrine et de plateaux en carton. Nous sommes une très grand majorité à porter comme ça nos efforts à côté de la plaque. C'est aussi vrai pour le 6mm que pour le 28mm.

La bonne vitesse de peinture est celle qui permet d'avancer
Cette notion est une super-loi capable d'annuler tout ce qui est écrit sur cette page. Si on est incapable de se motiver à peindre, sauf à chiader chaque figurine, alors il faut chiader ses figurines. Il vaut mieux peindre lentement que pas du tout.

Peindre une armée, c'est chiant
S'amuser du début à la fin d'une armée de deux cents figurines, c'est un mythe inaccessible pour beaucoup. L'individu moyen est incapable d'accéder au nirvana du joueur-peintre idéal dont la motivation et le plaisir ne faiblissent jamais.

On s'amuse aux première figurines (et encore, pas tout le monde), en découvrant et expérimentant, et puis généralement le côté répétitif et rébarbatif des gestes prend le dessus et gâche le plaisir. Il faut donc, pour se forcer à peindre, rester fidèle à la motivation première, celle du projet terminé, et trouver des techniques pour se mettre à l'ouvrage même quand on n'en a pas envie. C'est peut-être la seule "clef mentale" qui compte vraiment, d'ailleurs.

Par contre, plus les mains s'habituent et prennent pour elles l'activité de peinture d'armée, plus ça devient sans surprise et routinier, et plus l'esprit peut se libérer de l'oeil et des mains, et se concentrer sur autre chose : conversation, musique, télé, radio, téléphone, podcast, livre audio, ou tout simplement vagabonder. Et pour ça, rien ne vaut la peinture de figurines par très grandes séries.

Ca peut même devenir la motivation principale, en associant peinture et plaisir, peinture et détente, comme par exemple prétexter de la peinture pour écouter la suite de ce roman audio ou cette série de conférences.

_________________
Rejoignez les Combattants pour la Liberté du F.L.A.B.A.K (Front de Libération Autonome Bananien anti 40 K)
avatar
El Commandante
Vénérable Ancien Président

Nombre de messages : 5890
Age : 45
Localisation : Paris 12ème
Date d'inscription : 03/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par jihess le Mar 15 Mar 2011 - 13:01

Salut et bien déja génial ce sujet et surtout pertinent en ce moment ou apocalypse fait de l'oeil à plein de monde et ou battle est en train ( de monpoint de vue) de faie de l'oeuil à plein de joueur et ou warmachine s'oriente doucement mais surement vers des batailles à 100 pts ( qui parle des machines de guerre)...
Ce traité sur la peinture d'armée oublie une donné fondamentale à on avis, c'est pourquoi peint on? J'entend par là pour quel niveau de qualité et pour qui ( bah oui quand on peint pour soit ou pour les potes, c'est pas pereil) et l'autre question c'est qu'est ce qu'on considere comme long et combien de temps on est pret à passer sur son armée...

La peinture en serie
La peinture en serie c'est la solution! Tout le monde le sait et la palette humide est ( comme le dit l'article ta meilleure amie), mais le même article nous parle du volume(V) de ces series.
Nous savons tous que les serie c'est chiant et que plus y'en a plus c'est chiant.
D'ailleurs un mathématicien celebre nous livrait la reflexion suivant la chianlie de peinture de ptit bonhommes est directement proportionelle au volume des series...

Le problème de la figurine jouée non peinte
L'autre soucis dans la peinture d'armée, c'est le montage! En effet une fois que vous avez degrappé 50 gurines, puis poncé et assemblé ces bout de plastiques/plomb/resine ensemble, se dire qu'il faut les sous-coucher et les peindre... pale
Si en plus vous avez jouer avec et bien le theoreme des "whatfor's" parle de lui même : POurquoi peindre un truc alors que je joue deja avec ( j'ai se syndrome avec mes terminators de la peste... affraid

En conclusion
Je dirais qu'il faut répondre à certaines questions avant de se lancer dans une armée ( en peinture j'entend), combien de jours et combien de temps par jour? Et que considere t'on comme un temps raisonnable? Et enfin quelle qualité veut on obtenir?
Une fois que vous aurez repondu à ces questions le reste c'est de la volonté!!!

Donc voici mes réponses 4 jours par semaine, 3 heures par jours, le temps admis c'est 2h30 par gurines et du table-top+
avatar
jihess
Peintre bionique

Nombre de messages : 1200
Age : 39
Localisation : quelques part ou l'amour regne en maitre
Date d'inscription : 10/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par Kaya le Mar 15 Mar 2011 - 13:47

jihess a écrit:Si en plus vous avez jouer avec et bien le theoreme des "whatfor's" parle de lui même : POurquoi peindre un truc alors que je joue deja avec ( j'ai se syndrome avec mes terminators de la peste... affraid

S'pour ça que ne je joue jamais non-peint Razz, ça évite ce genre de réflexion.

jihess a écrit:Donc voici mes réponses 4 jours par semaine, 3 heures par jours, le temps admis c'est 2h30 par gurines et du table-top+

En ce moment j'en suis à 3 à 5 jours par semaine. 2 à 5h par jour. 2 à 3 h par gurine selon complexité (2h pour du Guerrier EN, 3h pour de la Céraste).

Par contre j'ai arrêté de peindre en série. Peintre fig par fig limite l'impression de faire toujours la même chose vu qu'on alterne plus vite les couleurs. Avec mes Orks ça m'avait rendu dingue cette sensation d'usine.
avatar
Kaya
Râleur aimable

Nombre de messages : 1542
Age : 33
Localisation : Massy
Date d'inscription : 06/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par GOLLUM le Mar 15 Mar 2011 - 14:46

perso je ne retiens que les 5 derniers paragraphes ou" 5 dernieres minutes"...mais en ce qui me concerne tu le savais déjà....je m'y reconnais à donf ....En tout cas sympa à lire.....

GOLLUM
Homme-Sage inversé

Nombre de messages : 1256
Age : 47
Localisation : NOISY LE GRAND
Date d'inscription : 03/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par Icareane le Mar 15 Mar 2011 - 15:33

Pourquoi je peint? Parce que j'ai un tournoi demain... Razz

La plus grande série que j'ai peinte : 100 orques du SdA en 3 après-midi.
La plus grande durée sur une seule figurine: 30 sur mon archiviste qui est mal soclé ... (mais qui m'a beaucoup appris).

Je suis complètement d'accord le plus dur dans la peinture d'armée c'est trouver la motivation de prendre son pinceau jour après jour pour débiter du pitou.Avec une deadline fixe type tournoi/partie apo/CdA, on a tendance a passer sur les petits détails et à augmenter le débit donc à privilégier le rendu de masse (cf mes eldars méchanisés).

Pour autant à mon avis il faut aussi de temps en temps prendre le temps de peindre une figurine ou une escouade au niveau supérieur, c'est vraiment très instructif et ça permet de gagner du temps et du rendu sur les figurine suivantes.
avatar
Icareane
A rejoint le côté obscur de la Force

Nombre de messages : 2267
Date d'inscription : 23/01/2007

http://www.rule37.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par Gwaihir le Mar 15 Mar 2011 - 15:40

tout dépend du plaisir que tu as... Perso, mon plaisir c'est la peinture avant le jeu. Donc pas question que je bacle une figurine juste pour pouvoir aller jouer. Après, chacun trouve sa propre motivation Smile
avatar
Gwaihir
Peintre bionique

Nombre de messages : 2598
Age : 37
Localisation : Chaville
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par Kerk le Mar 15 Mar 2011 - 16:12

Un point qui est à peine évoqué dans l'article mais qui me semble essentiel, c'est le schéma de couleur. Le monsieur le dit très bien plusieurs fois : faut que l'ensemble pète sa maman. Comme il le dit, le schéma doit être cohérent mais si c'est une condition nécessaire, c'est loin d'en être une suffisante.

Pour moi, un schéma d'armée, c'est jamais plus de 3 couleurs. Si possible, il faut alterner couleurs chaudes et froides : une couleur chaude et deux couleurs froides ou l'inverse. Le but étant d'insister fortement sur le contraste sans tomber dans le mauvais goût.
En parlant de mauvais goût, évitez les couleurs primaires dans ces cas là. A moins que vous n'aimiez le rendu "Superman", auquel cas mettre votre slip au dessus de votre pantalon vous garantira de vous faire voir sans passer par des heures de peinture acharnée.
Et comme le dit si bien et si souvent El Commandante, notez vos schémas dans un petit carnet !

Autre point, important mais pas du tout nécessaire : jouez avec des thèmes ! En peignant des armées, c'est facilement à la portée de tous. Ca améliore le rendu final, c'est complètement en accord avec le point précédent et c'est moins chiant à peindre. Et puis, le rendu sur la table, c'est juste la classe afro
avatar
Kerk
Kewk

Nombre de messages : 3487
Date d'inscription : 13/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par Franck le Mar 15 Mar 2011 - 20:40

Article intéressant et pour l'essentiel très vrai (Julien, j'ai bien capté la dédicace "socle" Cool Cool )
Mais gavé chaque mois de photos du WD, bavant devant les réalisations des uns et des autres, oui, j'assume de peindre les aisselles de mes figurines !!, chose que personne ne remarquera mais qui, si je ne le fais pas, m'empêchera de dormir... (bon d'accord, j'exagère !).
Donc OK avec Gwaihir : plutôt ne pas la jouer que jouer une figurine mal peinte à mes yeux.
SAUF que : je concède qu'à force de mettre des éternités à peindre, l'armée ne se renforce pas et les tolles s'accumulent !!
Donc subtil équilibre à trouver entre plaisir de peindre et plaisir de jouer.
Bon, c'est pas le tout mais j'ai l'ombrage d'un genou à aller faire !! Laughing Laughing
avatar
Franck
Tortue eldar

Nombre de messages : 1534
Age : 54
Date d'inscription : 17/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par GOLLUM le Mer 16 Mar 2011 - 12:38

Suis comme gwaihir!!!bacler ne fait pas parti de mon vocabulaire ni de mon dictionnaire mais c'est valable pour TOUT!!!boulot,cuisine,sport,rangement,modelisme,ecriture,et peinture bien sur!!!
Passer 20 heures sur ma reine des araignées et 25 heures sur son socle ne derange pas...c'est mon choix je l'accepte et j'aime ça comme dit GWAIHIR!!ce qui me plait c'est de convertir des socles(mini scenette)les figurines'changement de position,ajout d'armes,boucliers,arcs,fanion,bannieres...de suivre scrupuleusement les schémas de peinture et parfois d'en inventer d'autres,d'innover...peindre une armée meme vite oui,en trouvant des astuces(utilisation des temps de séchage,palette humide;à la chaine;une petite etape ce soir mais travail regulier...mais meme un trouffion de base supportera d'etre vu de prét...et il en sera de meme pour ses 100 copains "dussaige"y mettre le temps..(et l'argent)...plaisir de peinture et d'avoir une belle armée de loin comme de prét(la figurine pourra etre prise dans la main et n'importe laquelle voilà mon crédo et je n'en souffrirai aucun autre....réduire la quantité ou allonger le temps de peinture mais pas question de rogner sur la qualité...;le plaisir du jeu vient de là avant tout
GOLLUM FRERE D'ARME DE GWAIHIR!!!!(une blessure!!!frére de sang!!et tu verras en vieillissant on prend de l'assurance et hélas plus de risque alors que les performances diminuent selon realiste(je parle des performance comme tremblote,vision-tu verras la loupe ça aide et je m'en passais jusqu'à il y a 2ans,39 ans;aprés 40 c'est plus dur vu qu'il faut allonger les bras et déjà que je suis hypermetrope la figurine devient vraiment petite pour ne pas etre flou d'ou la loupe pour la rapprocher de moi!!!)

GOLLUM
Homme-Sage inversé

Nombre de messages : 1256
Age : 47
Localisation : NOISY LE GRAND
Date d'inscription : 03/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par jihess le Mer 16 Mar 2011 - 12:47

C'est etonnant les reactions... scratch
Personne ne remet en question l'amour de peindre une gurines en 40heures, ou alors je ne comprends pas bien le truc...
De plus, certaines figus peintes en 1h30 sont bien plus jolie que d'autres peintent en 20heures!
Mon plaisir c'est de sortir des armées qui plaisent à mes amis et bélligérants, mais par dessus tout ce que j'aime c'est le projet de l'armée, une fois finie ca ne m'interesse plus... Du coup vite un autre projet!
Chacun voit midi à sa porte mais le post parle de la peinture d'armée en masse...
Mais si vous voulez faire un sujet sur la gurines individuelle etc faisons le mais c'est pas le sujet à mon avis...
avatar
jihess
Peintre bionique

Nombre de messages : 1200
Age : 39
Localisation : quelques part ou l'amour regne en maitre
Date d'inscription : 10/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par El Commandante le Mer 16 Mar 2011 - 14:00

Ouaf, je me faisais la même réflexion mon bon Jean-Seb. Razz

A part JC, ceusses qui se sont exprimés ne se rangent guère dans la catégorie à qui s'adresse cet article... Smile

Si je devais donner quelques noms pour qui cet article devrait être un signe de réconfort je citerais plutôt des Anduniel, Mau Arras, Davidtotorro, Maître Oli, etc...

Allez je remet la citation dévoyée du Psilète que j'aime beaucoup :

"La peinture est trop importante pour être laissée aux peintres."

Very Happy

_________________
Rejoignez les Combattants pour la Liberté du F.L.A.B.A.K (Front de Libération Autonome Bananien anti 40 K)
avatar
El Commandante
Vénérable Ancien Président

Nombre de messages : 5890
Age : 45
Localisation : Paris 12ème
Date d'inscription : 03/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par Gwaihir le Mer 16 Mar 2011 - 14:11

jihess a écrit:C'est etonnant les reactions... scratch
Personne ne remet en question l'amour de peindre une gurines en 40heures, ou alors je ne comprends pas bien le truc...
De plus, certaines figus peintes en 1h30 sont bien plus jolie que d'autres peintent en 20heures!
Mon plaisir c'est de sortir des armées qui plaisent à mes amis et bélligérants, mais par dessus tout ce que j'aime c'est le projet de l'armée, une fois finie ca ne m'interesse plus... Du coup vite un autre projet!
Chacun voit midi à sa porte mais le post parle de la peinture d'armée en masse...
Mais si vous voulez faire un sujet sur la gurines individuelle etc faisons le mais c'est pas le sujet à mon avis...

C'est pour ca que je parle de motivation qui est propre à chacun Smile
Perso, mon palisir est dans la peinture "pour moi". Après c'est vraiq ue j'aime bien faire partager mes créations à d'autres, mais c'est avant tout un plaisir perso de voir la fig sur laquelle j'ai bossé. Le fait d'avoir une belle armée à aligner, c'est la cerise sur le gâteau Smile

Chacun trouve sa propre motivation, qui le pousse a mettre de la couleur sur ces satanées figurines !!


@Gollum : merci Wink Perso, je pense que je pourrai me passer un petit moment de la loupe. Je suis myope, ce qui a tendance à s'arranger avec l'age Very Happy



avatar
Gwaihir
Peintre bionique

Nombre de messages : 2598
Age : 37
Localisation : Chaville
Date d'inscription : 02/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par Kaya le Mer 16 Mar 2011 - 14:19

El Commandante a écrit:A part JC, ceusses qui se sont exprimés ne se rangent guère dans la catégorie à qui s'adresse cet article... Smile

Pas tout à fait vrai: à l'époque de mes Egarés et Damnés (oui, ceux avec leurs 6 canons lasers Rolling Eyes), j'avais peint 90 figurines en deux semaines "à la truelle" mais l'effet de masse était indéniable. Et c'était tout ce qui m'importait.

Pareil pour mes Red Corsairs, ils sont loin d'être parfaits (et même si j'ai peint le moindre insigne à la main, ça reste du "vite fait", et il n'y en a pas deux identiques) car j'ai surtout visé l'effet de masse.

A noter aussi: je ne peins jamais les yeux (exception faite des Orks avec un point rouge) car soit ça demande trop de temps, soit c'est extrêmement moche genre des yeux vu à la loupe.
avatar
Kaya
Râleur aimable

Nombre de messages : 1542
Age : 33
Localisation : Massy
Date d'inscription : 06/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par GOLLUM le Mer 16 Mar 2011 - 17:53

Eh les gars jihess et julien LISEZ plusieurs fois si il le faut...
Le résumé:PEINTURE D'ARMEE OU D'UNE FIG :PAS DE CHANGEMENT OU PEU DANS LE STYLE DE LA PEINTURE...c'est tout!!!...à part quelques grosses piéces qui prennent du temps pour le montage ,le resinage,le soclage je peins un trouffion avec la meme attention ou presque qu'un capitaine...

DONC pas de peinture "DE MASSE" en tant que tel ce qui ne m'empeche pas de reussir à peindre dans les delais et en nombre important et je vous le prouverrai bientot!!!...et tu verras julien mes 24 pisteurs orques de plus,mes 16 archers orientaux(dont 2 capitaines convertis)et mes 18 cavaliers du rohan ainsi que troll catapulte,troll tambour et 2éme chef troll ce vendredi...faites depuis la derniere fois(moins d'un mois...)
D'ailleurs je porterai un de ces 4 ce que j'ai peint pour "le pelenor"!!!!LE TOTAL!!!!!

C'est pourquoi je ne me reconnai que dans les 5 derniers paragraphes(bis repetita)et je matte meme la télé en meme temps...enfin j'écoute surtout parceque l'exercice tue les yeux à vitesse grand"V"avec les efforts d'accomodation constantes et répétées

Enfin chacun peint comme il lui plait et comme il en a envie mais aussi comme il le peut...et c'est souvent un probleme de volonté et de plaisir(la plupart du temps quand tu veux tu peux!!);tu pourras faire tous les posts du monde et donner tous les conseils du monde si la volonté n'y est pas tu pourras toujours t'epargner d'ecrire tes messages

"QUAND ON AIME ON COMPTE PAS" voilà c'est dit!!!

En revanche mon plaisir de peindre ne s'arrete pas à trouver un autre projet comme jihess mais à voir evoluer mes figs sur une table de jeu belle de préférence(et SDA s'y prete avec les décors)ne fusse qu'un "petit tour et py s'en va"...exemple de mon araignée et ses heures de peinture avec deux pauv' sorties et à chaque fois premier combat et...."au revoir!!!"...et meme tout simplement les montrer à mes filles,des amis(qui me prennent souvent pour un fou d'ailleurs..qu'importe)ou seulement pour les regarder de temps en temps...et bien sur les montrer à la ludo...et là aussi je rejoins GWAIHIR faire partager qqs trucs et astuces pour ceux qui veulent uniquement et on dira que qqs encouragement et fellicitations sont toujours les bienvenus quoique devenus un peu rares en ces temps difficiles!!!...montre moi tes figs GWAIHIR et je te montrerai les miennes et on se fellicitera...NA!!!
"LE PLAISIR DES YEUX"
Dernier rappel pour ceux qui ne me connaissent pas..j'adore CHARRIER..alors ne le prend ni mal ni pour toi jihess...julien lui il a l'habitude depuis le temps..............

GOLLUM
Homme-Sage inversé

Nombre de messages : 1256
Age : 47
Localisation : NOISY LE GRAND
Date d'inscription : 03/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par GOLLUM le Mer 16 Mar 2011 - 18:10

Une derniere chose ton POETE utilise le "verbe peindre"...et c'est un art...et je ne sais pas si c'est lui rendre hommage que de déposer juste de la couleur sur des figs fusse-t-elle harmonieuse!!!quel est alors votre but peindre une armée rapidement!!!pour jouer...on en revient toujours au meme point:la séparation entre les joueurs qui peignent et les peintres qui jouent....
Ah j'oubliais:tu connais celui là aussi:
"BIEN DE LOIN ...MAIS LOIN D'ETRE BIEN...."à mediter!!!

GOLLUM
Homme-Sage inversé

Nombre de messages : 1256
Age : 47
Localisation : NOISY LE GRAND
Date d'inscription : 03/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par GOLLUM le Mer 16 Mar 2011 - 18:17

Euh....je voulais dire encore une petite chose..sur la peinture en série et vous l'aurez(j'espere)compris JE LA PRATIQUE mais jusqu'au détail et c'est là ma différence de la peinture de masse brute qui tant à les eradiquer...
Ce que je fais ce sont des poses répétées fréquentes entre les "series":ce soir je fais les bottes,et les armes;demain je ferai les visages,les lannieres...et en faisant plusieurs series en meme temps + une fig seule cela permet de diminuer la monotonie et redonne un peu de motivation liée à un changement meme s'il est relatif...c'est appréciable

GOLLUM
Homme-Sage inversé

Nombre de messages : 1256
Age : 47
Localisation : NOISY LE GRAND
Date d'inscription : 03/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par jihess le Jeu 17 Mar 2011 - 8:38

Bah moi je prends rien mal... je vois pas d'ailleurs ce qu'il y avait de mal à prendre...
avatar
jihess
Peintre bionique

Nombre de messages : 1200
Age : 39
Localisation : quelques part ou l'amour regne en maitre
Date d'inscription : 10/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par Arthur le Lun 28 Nov 2011 - 11:34

Moi je dis chapeau ! Ce gars à tous compris. Enfin quelqu'un qui pose que, sur nos types de jeux, on n'a pas à culpabiliser de peintre de façon à avoir un rendu d'armée "d'ensemble" (si le rendu est bien sur correcte Wink ).

Haaaaa, je me sens liberé d'un poids Razz

ps :Je précise que ça l'enleve pas le mérite de ceux qui peignent chaque figurine en les chiadants, mais c'est pas pour le même usage santa.
avatar
Arthur
Ludothéquien
Ludothéquien

Nombre de messages : 485
Date d'inscription : 01/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par terrinecold le Jeu 31 Jan 2013 - 20:40

un point non mentionné qui aide la rapidité: tant qu'a sous couché (ce qui est indispensable) autant le faire de la bonne couleur. Choisissez la couleur majoritaire de votre schema de peinture et achetez de la sous couche en bombe de la bonne couleur (par example chez army painter qui a le bon gout de vendre aussi les meme couleurs en pot). Du coup sur un schema de 3 couleurs et bien il n'y en a plus que deux a faire + un gros lavis qui tache et si on est perfectioniste un ou deux brossage a sec.

avatar
terrinecold
Pousseur de Pré-peint
Pousseur de Pré-peint

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 17/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par gtsoul le Ven 22 Fév 2013 - 17:30

Un truc qui m'a divisé le temps de peinture par deux : prioriser les différentes zones de peinture.

L'idée est de ne jamais (pas souvent) avoir à repasser sur une zone déjà peinte. Avant tout dépôt de peinture, ordonner l'ordre de peinture des zones en commencant par les plus inacessibles pour remonter sur les surfaces exposées et les arêtes. Bien sûr, il faut que l'enchainement des zones permettent de corriger le débordement qui a été fait juste avant (couleur foncé après la couleur claire).
* entrejambe
* coudes
* intérieur des membres
* extérieur des membres
* épaules
* tête
* lining des arêtes
* arme
* bouclier

Mais aussi en placant les techniques les plus imprécises (brossages et et jus) avant les phases de coloriages en tas, qui seront suivis de coloriages précis. Car c'est cette dernière phase qui prend énormément de temps et dont la moindre erreur se voit au final.

Edit : @Kansen, je parlais d'ordonner les étapes de peinture au sens large. Sur certains figs, je le fais en fonction de la sculpture, sur d'autres en fonctions de la technique ; mais cela peut aussi être par couleur. L'idée reste néammoins d'avoir une idée claire des étapes avant de commencer. Pour reprendre Lincoln : " Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hache."
Un de mes plus gros problèmes est de ne pas avoir de frontières nettes là ou la séparation des couleurs doit être franche.


Dernière édition par gtsoul le Ven 22 Fév 2013 - 18:14, édité 1 fois
avatar
gtsoul
Ludopathe
Ludopathe

Nombre de messages : 2149
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par Kansen le Ven 22 Fév 2013 - 17:50

Étonnant GT, mais je n’adhère pas à ta logique, qui se tient par ailleurs.
Mais elle ne me semble pas bonne à long terme. Je pense que la peinture d'armée est un exercice super formateur. On peint beaucoup en peu de temps. Ca permet de roder le coup de pinceau et les techniques. Si l'objectif, c'est uniquement d'avoir plein de fig peinte et rien de plus, les joueurs n'ont pas besoin de ce sujet, c'est que la peinture n'est pas une priorité pour eux.

Donc, je reviens sur 2 points:
Jihess a dit, qu'une fig peinte en 1H00 peut être plus belle qu'une peinte en 20H00...et hélas c'est vrai. Ca dépend de qui est aux manettes (et quand c'est jihess, 1H en vaut bien 20!!), donc c'est bien la maitrise qui fait le résultat.
Et quand je vois ta logique de peinture, je comprends mieux le rendu de ton armée. Y a un boulot de fou, mais c'est un peu le fouillis.

Je ne prend jamais une fig en terme de zone "physique" entre-jambes...mais en terme de zone de couleur.

Ma vision de la peinture d'armée, honteusement volé à mohand d'ailleurs et déjà exprimé aujourd'hui chez Terincold.
En 1 avoir sa couleur majoritaire faite, bien propre, bien travailler, absolument impeccable.
En 2 se restreindre à quelques couleurs, ne pas se disperser. Ca renforce l'effet d'ensemble. Et avec un linning et une alternance clair/foncé, on travail la lisibilité.
En 3 ne pas baver. Il ne faut pas prévoir de repasser dessus...désolé, ca ne marche jamais complétement, ca devient bordélique, et on en fini plus de baver, revenir, baver....
Donc peindre en masse, ne veut pas dire, peindre à toute allure, mais utiliser des techniques de sioux pour économiser du temps. Parfois être patient et attentif c'est économiser du temps.
En 4 le socle, ok avec le premier poste, le socle, ca met en scène et sa masque les défaut de la peinture
En 5 utiliser les techniques de sioux: mousse à blister, weathering, mascol, décalco, transfert à sec, photo découpe... tous les outils moderne donné aux figurinistes.
En 6 avoir un icone/logo, marquage d'armée qui renforce l'effet d'ensemble.

Pour aller plus loin, on peut jouer avec les points qui attirent le regards, visage, OSL...mais je reste persuadé que la couleur de base c'est le secret.
K
avatar
Kansen
Peintre bionique

Nombre de messages : 2115
Age : 37
Localisation : Boulogne Billancourt
Date d'inscription : 04/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par Ragnar le Mar 10 Déc 2013 - 13:53

Ce sujet, bien que fort intéressant, a-t-il une raison particulière pour être en post-it?
avatar
Ragnar
Vénérable Ancien Président

Nombre de messages : 10221
Age : 38
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 08/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par El Commandante le Mar 10 Déc 2013 - 15:31

Parce qu'il est justement fort intéressant et donne des clefs essentielles pour la peinture d'armée, sujet qui intéresse une grande majorité de gens ici.

D'ailleurs il peut servir de fil linéaire d'utilité publique et de portée générale comme le démontre les derniers post de GT et Kansen.

Il est donc bien de l'avoir à portée de main nonobstant les visiteurs du forum qui le parcoureront avec intérêt. Ca peut aider à les faire venir aussi.

_________________
Rejoignez les Combattants pour la Liberté du F.L.A.B.A.K (Front de Libération Autonome Bananien anti 40 K)
avatar
El Commandante
Vénérable Ancien Président

Nombre de messages : 5890
Age : 45
Localisation : Paris 12ème
Date d'inscription : 03/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par Kerk le Mar 24 Fév 2015 - 13:59

Avec ton accord, j'aimerais copier-coller ton post initial sur le forum BG. Plein de choses intéressantes sont écrites et j'aimerais les partager.
avatar
Kerk
Kewk

Nombre de messages : 3487
Date d'inscription : 13/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par Ragnar le Mar 24 Fév 2015 - 14:12

C'est pas El Co l'auteur de cet article, c'est le Psilète et ça vient de son blog. El co le précise en introduction de son post initial d'ailleurs.
avatar
Ragnar
Vénérable Ancien Président

Nombre de messages : 10221
Age : 38
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 08/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la peinture d'armée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum